Eduardo Naranjo

© Eduardo Naranjo

© Eduardo Naranjo

© Eduardo Naranjo

© Eduardo Naranjo

© Eduardo Naranjo

© Eduardo Naranjo

© Eduardo Naranjo

© Eduardo Naranjo

© Eduardo Naranjo

© Eduardo Naranjo

© Eduardo Naranjo

© Eduardo Naranjo

© Eduardo Naranjo

© Eduardo Naranjo

© Eduardo Naranjo

© Eduardo Naranjo

Extrêmement imaginatif et superbement doué pour les arts depuis sa plus tendre enfance, Eduardo Naranjo (né en 1944 à Monesterio, Badajoz, Espagne) mérite bien d’être considéré aujourd’hui comme l’ambassadeur le plus remarquable du réalisme onirique magique. Toujours fidèle à la vérité poétique et la beauté, après son exposition retentissante à la Galerie Biosca, les figures importantes du monde culturel ont désigné en 1979 Naranjo «Meilleur artiste de l’année» dans le magazine d’art espagnol B et N. En 1993, son exposition rétrospective au Centro Cultural de la Villa de Madrid (Plaza de Colón) a été visitée par près de deux cent cinquante mille personnes de nationalités différentes.

Extremely imaginative and superbly endowed for the arts at a very early age, Eduardo Naranjo (born 1944 in Monesterio, Badajoz, Spain) well deserves to be considered today’s   most outstanding ambassador of magic oneiric Realism. Always faithful to poetic truth and beauty, in 1979, after his resounding show at the Biosca Gallery, important figures of the cultural world voted Naranjo   « Best Artist of the Year in the Spanish Art magazine B and N » and, in 1993, his Retrospective Exhibition in Madrid’s Centro Cultural de la Villa (Plaza de Colón) was visited by nearly two hundred and fifty thousand people of varying nationalities.

2 réflexions sur “Eduardo Naranjo

  1. Bonjour Mme Sanfaçon,

    J’ai remarqué, dans votre sélection, que vous avez 2 tableaux de Pierre Lussier. À l’automne passé, dans un encan, j’ai trouvé un de ces tableaux, La venue du printemps, 120x100cm.

    À un prix dérisoire!

    Je l’ai placé dans ma chambre, bien à la vue, mais, je dois dire, qu’il changera de place bientôt, pu capable d’hiver! [&#X1f60a]

    Cela fait un certain temps que je voulais partager avec vous cette vente à l’encan, qui s’est passée à Montréal, encan par Internet, j’étais ici à Qc, tout confortablement à la maison, suivra le déroulement. Lorsque le tableau me fut adjugé, j’en croyais pas mes yeux! En fait, les frais de livraison étaient plus coûteux que le tableau!

    On ne se connait pas personnellement, n’empêche que j’apprécie tellement votre musée imaginaire.

    Merci de partager votre passion avec les Internautes,

    Marie-Josée Gagnon

    ________________________________

    J'aime

    • Bonjour madame Gagnon, vous avez de la chance d’avoir mis la main à un Lussier à un bon prix ! J’ai rencontré l’artiste lors de son exposition solo au début des années 1990 alors que je travaillais à la galerie Madeleine Lacerte à Québec. Un homme vraiment attachant et attentionné. Si un jour vous voulez faire évaluer votre œuvre, les membres très compétents de l’équipe de la galerie Lacerte seront les experts tout désignés. Merci pour votre commentaire et bonne chance dans vos futurs achats aux encans !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s